Notre-Dame de l’Etanche, Deuxnouds-aux-Bois, Meuse

L’abbaye de l’Etanche fut créée au milieu du 12è siècle par Philippe, abbé de Belval, un monastère situé dans l’actuel département des Ardennes. Quelques années plus tôt, Belval avait rejoint l’ordre des Prémontrés, que venait de fonder Saint Norbert de Xanten ; c’est donc tout naturellement que l’Etanche adopta elle aussi les règles de cet ordre. L’évêque de Verdun, Albéron de Chiny, apporta son soutien à la fondation, de même que des seigneurs des environs, les sires de Faverolles ; dès 1157, une charte mentionne le nom de la nouvelle abbaye.

Les années, puis les siècles passèrent… L’Etanche demeura une abbaye de taille modeste, tout de même pourvue d’une dépendance : le prieuré de Benoîte-Vaux, dans le diocèse de Verdun, centre d’un important pèlerinage.

Survint le 17è siècle et avec lui la Guerre de Trente Ans (1618-1648), si dévastatrice pour le duché de Lorraine. Notre-Dame de l’Etanche fut détruite… Un siècle plus tard, de nouveaux bâtiments furent édifiés, un corps de logis (portant la date de 1743) et une petite église, terminée vers 1770.

Aujourd’hui, en dépit de ce riche passé, l’abbaye ne figure pas dans les guides touristiques consacrés à la Lorraine, et pour cause : voici en effet ce que découvre, au fond d’un vallon tranquille, le visiteur arrivant du petit village de Deuxnouds-aux-Bois [au sud-est de Verdun] :

Notre-Dame de l'Etanche

Abbaye de l'Etanche

Sincèrement, le spectacle fait peine à voir. Comment en est-on arrivé là ? Je continue mon histoire…

A la Révolution, les moines quittèrent l’abbaye pour ne plus y revenir, mais les bâtiments ne furent pas détruits ; transformés en ferme et augmentés de nouvelles dépendances, à l’arrière, ils traversèrent sans trop de mal le 19è siècle. La Première Guerre Mondiale les incendia, ruinant les intérieurs ; malgré tout, dans les années quatre-vingt, l’ensemble tenait encore debout et ses propriétaires, résidant semble-t-il en Belgique, le louaient à un cultivateur des environs.

Et puis… une mésentente survint entre les propriétaires, qui mirent fin au contrat de location, sans décider pour autant de vendre leur bien ; l’Etanche, cette fois complètement abandonnée, se dégrada très rapidement, quelques pillards se chargeant de lui ôter ses dernières parures – pour l’essentiel des éléments de ferronnerie.

Abbaye de l'Etanche

L’église, un temps utilisée comme hangar agricole, a vu son pavement grossièrement bétonné, ses voûtes mal rafistolées… Rien ne subsiste de son décor d’origine, à l’exception de ce modeste chapiteau, près de l’entrée :

Abbaye de l'Etanche

Aujourd’hui, la situation paraît totalement bloquée. Certes, l’abbaye est depuis 1984 inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, mais cette mesure ne garantit pas le même niveau de protection qu’un classement pur et simple ; les propriétaires ne donnent aucun signe de vie, et les quelques investisseurs qui, ces dernières années, s’étaient montrés intéressés par le site, ont reculé…

En 2013, une pétition pour réclamer le sauvetage de Notre-Dame de l’Etanche a été lancée : initiative louable, bien sûr, mais sans doute est-il déjà trop tard. Les bâtiments sont dans un état de ruine si avancé qu’une réhabilitation, quelle qu’elle soit, paraît à peine envisageable. L’Etanche, probablement, disparaîtra bientôt de la carte du patrimoine lorrain : dommage, mille fois dommage.

Abbaye de l'Etanche

Une réflexion au sujet de « Notre-Dame de l’Etanche, Deuxnouds-aux-Bois, Meuse »

  1. moriau bernard

    que de souvenir , j’ai passé trois ans de ma jeunesse dans l’abbaye de l’étanche .mes parents y travaillés a la ferme dans les année 1955 que de bon souvenir ,
    je crée un album photos avec son histoire de 1955 a maintenant
    je vois la transformation de l’abbaye
    il y a toute les étapes , l’abbaye en état et jusqu’au délabrement
    même les raves partie qui se font maintenant dedans malheureusement
    que pouvons nous faire contre des propriétaires qui se moque de leur patrimoine hélas
    merci a tous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>